Pour ses futurs parcs nationaux, la Wallonie s’inspire en Campine

En 2018, le parc campinois créé en 2006 sur le site d’anciens charbonnages a accueilli 1,2 million de personnes.
En 2018, le parc campinois créé en 2006 sur le site d’anciens charbonnages a accueilli 1,2 million de personnes.

Il ne faut pas toujours aller à l’autre bout de la Terre pour trouver l’inspiration. De Namur, les ministres wallonnes de l’Environnement, Céline Tellier (Ecolo), et du Tourisme, Valérie de Bue (MR), ont à peine dû avaler une centaine de kilomètres pour arriver aux portes du parc national de Haute Campine où elles ont pu prendre connaissance d’une expérience plus que décennale que la Wallonie aimerait reproduire sur son sol avec la création, d’ici à 2024, de deux parcs nationaux. La Région lancera prochainement un appel à projets visant à en désigner les territoires et les promoteurs. La Flandre compte en créer quatre de plus dans les années à venir.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct