lesoirimmo

Le fiasco (immobilier) de Gérard Depardieu en Belgique

Le fiasco (immobilier) de Gérard Depardieu en Belgique
AFP.

Il a pendu la crémaillère en grande pompe en août 2013, c’est sur la pointe des pieds qu’il vient de vendre sa somptueuse villa White Cloud, à Néchin, dans le Tournaisis. Sans y avoir réellement vécu bien qu’il y ait été domicilié durant plusieurs années. Gérard Depardieu et la Belgique, c’est l’histoire d’un rendez-vous manqué, de promesses non tenues et de rêves morts dans l’œuf. A l’image de cette maison de maître néchinoise des années 1920 achetée 1,2 million d’euros et revendue huit ans plus tard à peine plus de 500.000 euros. L’un des rares investissements ratés de la star du cinéma au cours de sa carrière.

Dans sa villa, le comédien français avait ouvert des chambres d’hôtes. Pas pour faire de l’argent mais pour amortir l’investissement que représentait cet onéreux pied-à-terre frontalier. Pour faire vivre la maison aussi. Mais jamais les chambres n’ont attiré la grande foule sur le seul nom du propriétaire. Elles n’étaient tout simplement pas bien situées géographiquement.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct