lesoirimmo

RD Congo: deux poids lourds de l’ancien régime ont pris la poudre d’escampette

La fuite du général Numbi vers le Zimbabwe alimente bien des conversations à Kinshasa.
La fuite du général Numbi vers le Zimbabwe alimente bien des conversations à Kinshasa. - D.R.

Sale temps pour les espions, agents et autres… Deux personnalités du monde du renseignement et des coups fourrés en République démocratique du Congo viennent brusquement de quitter la scène, chacun à sa manière. Et un troisième ancien haut responsable du même monde s’est éteint des suites d’une maladie, au Maroc.

L’une des disparitions les plus médiatisées depuis la moitié de la semaine dernière est celle de Kalev Mutond, chef de l’ANR (Agence nationale de renseignements). En début de semaine, on apprenait que sa résidence, dans le quartier chic de Binza, avait été complètement encerclée à 3 h du matin par des policiers lourdement armés, venus à bord de trois jeeps et encadrés par un général. Quelques heures plus tard, la résidence principale, des bureaux, des demeures secondaires, étaient perquisitionnés de fond en comble tandis qu’un mandat d’amener était produit, signée par l’avocat général de Kinshasa, déjà récusé précédemment par le chef des renseignements.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct