Avions: la grogne monte

Avions: la grogne monte

Après avoir « mis le feu » à la périphérie flamande à la fin de l'année dernière, le dossier des vols de nuit est en train de devenir un réel enjeu de campagne électorale à Bruxelles. La mobilisation des associations environnementales oblige les partis à se positionner. Ce qui pourrait gêner certaines formations, singulièrement au sein de la majorité régionale.

Sur le terrain, l'Union belge contre la Nuisance des Avions (l'Ubcna) et Bruxelles Air libre semblent avoir oublié leur rivalité passée. Elles ont été rejointes par les insomniaques de « l'Oostrand » (la périphérie Ouest : les communes de Crainhem, Wezembeek-Oppem, Sterrebeek, Tervuren). Que veulent les mécontents ? Que la Région bruxelloise dénonce l'accord sur les vols de nuit, conclu le 24 janvier dernier en Comité de concertation fédéral-Régions (flamande et bruxelloise).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct