lesoirimmo

Tableau Delvaux: «La tête froide»

Franck Vandenbroucke, ministre de la Santé, et Alexander De Croo, Premier ministre.
Franck Vandenbroucke, ministre de la Santé, et Alexander De Croo, Premier ministre. - Belga

Toute la Gaule est occupée par les Romains… Toute ? Non ! Car un village peuplé d’irréductibles Gaulois résiste à l’envahisseur… » Cette phrase ouvre chaque album des Aventures d’Astérix le Gaulois. C’est cette image du « petit village gaulois » qui a été utilisée cette semaine pour caractériser la décision de la Belgique de tenir bon en continuant à vacciner à l’AstraZeneca alors qu’autour d’elle, les autres « camps retranchés » européens tombaient l’un après l’autre et mettaient une partie de leurs injections sur pause.

Et si on se trompait d’ennemi ? Si l’envahisseur auquel la Belgique a résisté cette semaine ne venait pas de l’extérieur mais bien de l’intérieur ? Et si ce danger que nous avons ainsi défié, n’était pas un virus vorace ou un vaccin accusé de ratés, mais l’irrationalité, le tout à l’émotion, l’absence de pensée articulée face aux cas avérés ou supposés de morts par thromboses ou de façon plus générale face à cette épidémie ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct