Le monde entier se mobilise contre les paquebots de croisière à Venise

Le monde entier se mobilise contre les paquebots de croisière à Venise
Manuel Silvestri/Reuters

Près de 20.000 euros d’amende pour avoir tenté de défendre Venise de l’assaut des paquebots de croisière, qui ont encore l’autorisation de pénétrer au cœur de la fragile Sérénissime pour impressionner les touristes. Voilà le montant que les militants du Comitato No Grandi Navi sont invités à payer. Le soir du 24 septembre 2017, ils avaient manifesté dans le Canal de la Giudecca en lançant des fumigènes depuis de petits bateaux de location. Un « délit » pour lequel la Capitainerie du Port, désireuse d’éviter la prescription, leur a aujourd’hui envoyé un ordre de paiement, à régler avant le 7 avril. D’après le procès-verbal, les militants auraient « entravé la navigation » et « embouti un bateau de police ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct