Sur la nécessité de modifier la loi sur les étrangers et la responsabilité du ministre de l'Intérieur Tobback.

Louis Michel. © Pierre-Yves Thienpont
Louis Michel. © Pierre-Yves Thienpont -

Louis Michel sur la nécessité de modifier la loi sur les étrangers de Johan Vande Lanotte et la responsabilité du ministre de l'Intérieur Tobback.

Que vous inspire la mort tragique de Sémira Adamu?

Une réaction de consternation. Je considère que, dans un Etat de droit, une telle bavure dénote que la loi Vande Lanotte sur les étrangers doit être évaluée. Ce fut déjà le cas en juin, au Parlement.

Je voudrais ici introduire la notion de réfugié culturel, importante à mes yeux parce qu'elle doit permettre de sortir de la rigueur juridique. C'était d'ailleurs le cas de cette jeune fille, obligée de retourner dans son pays pour y épouser un homme contre son gré.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct