Les écoles partent en balades spectaculaires

Les écoles partent en balades spectaculaires
Pierre-Yves Thienpont

reportage

Tout se perd ma bonne dame ! Faire l’école buissonnière, autrefois, c’était la transgression, un parfum d’interdit, un crime passible de la fessée capitale. Et voilà qu’aujourd’hui, gambader autour de l’école pendant les heures de cours reçoit la bénédiction de messieurs-dames les dirlos. Que voulez-vous mon bon monsieur, y a plus de jeunesse ! Ou plutôt si, et elle a drôlement besoin de respirer cette jeunesse. C’est justement pour requinquer des jeunes oppressés par la crise sanitaire que cette version de l’école buissonnière post-covid voit désormais le jour.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct