lesoirimmo

Coronavirus: choisir l’intérêt supérieur, oui, mais lequel?

Il est devenu bien difficile pour les décideurs, à commencer par le Premier ministre, Alexander De Croo, de faire des choix.
Il est devenu bien difficile pour les décideurs, à commencer par le Premier ministre, Alexander De Croo, de faire des choix. - Belga.

Choix cornélien. Le concept s’était imposé la semaine dernière à propos du maintien ou non de la vaccination à l’AstraZeneca. Il se réinvite de façon bien plus aiguë cette semaine avec la nécessité de trancher sur le type de mesures à imposer de nouveau à la population.

Deux axes divisent le monde politique, celui des experts et la société. Ils replacent les décideurs belges devant la nécessité de trancher, mais dans un contexte bien plus difficile qu’à l’automne et en décembre derniers : leur crédibilité s’est dégradée par des mois de crise assortie de couacs, et la population est épuisée et divisée.

Une partie des citoyens continue à croire à la potion gouvernementale, l’autre doute de l’efficacité des mesures proposées : pour les premiers, le passage par la case « troisième vague » est dû à la virulence des variants, pour les seconds, c’est la stratégie qui ne serait pas la bonne.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct