La «ligne Tobback» maintenue mais «humanisée»

Luc Van Den Bossche © Belga
Luc Van Den Bossche © Belga -

Depuis la mort de Sémira Adamu, les parlementaires n'avaient pas encore eu l'occasion d'interpeller le gouvernement fédéral sur le drame de Bruxelles-National. C'est désormais chose faite: le nouveau ministre de l'Intérieur, Luc Van den Bossche, mais aussi le Premier ministre en personne se sont rendus en commission de la Chambre, lundi, pour répondre à pas moins de onze interpellations. Jean-Luc Dehaene n'était pas là simplement pour «cornaquer» son plus jeune ministre: tous deux ont profité de l'occasion pour présenter la note d'évaluation de la politique d'asile, adoptée ce week-end, non sans rappeler qu'elle s'inscrivait dans le droit fil des travaux parlementaires.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct