L’orthokératologie: des lentilles de nuit pour voir le jour

L’orthokératologie: des lentilles de nuit pour voir le jour

C’est une situation que tous les myopes connaissent le matin. Lorsque le réveil sonne, pour s’extirper de leur lit, ils cherchent à tâtons leur paire de lunettes pour y voir enfin clair. Depuis plusieurs années cependant, une nouvelle technologie permet de balayer d’un revers de la main ce réveil flou. Son nom ? L’orthokératologie. « Il s’agit de lentilles rigides de grand diamètre qui vont « mouler » l’œil afin d’aplatir la cornée et donc corriger la myopie », développe David Rozental, optométriste à Bruxelles. Pour comprendre plus facilement leur fonctionnement, il faut revenir à la cause de ce dysfonctionnement visuel. « Chez un myope, la longueur de l’œil est trop importante par rapport à la puissance optique de la cornée. Cela signifie que les rayons lumineux captés vont focaliser en avant de la rétine au lieu de focaliser sur celle-ci. Pour corriger cela, il existe théoriquement deux solutions. Soit on raccourcit la longueur de l’œil, ce qui n’est techniquement pas possible.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct