lesoirimmo

Trois jours pour une démission

Yves Leterme © Belga
Yves Leterme © Belga -

Ses quatre démissions en 18 mois le prouvent à souhait. Comme l’absence de résultat dans les dossiers qu’il avait lui-même mis en avant : réforme de l’Etat, bonne gouvernance, BHV…

Et pourtant, jusqu’au bout, Leterme s’est accroché. Accroché au 16, rue de la Loi. Jusqu’à l’usure. Et à inverser la tendance des débuts : finalement, ce sont les partis flamands (le sien y compris) qui lui ont indiqué la porte de sortie. Pas les francophones…

Et pourtant, jusqu’au bout, Leterme s’est accroché. Accroché au 16, rue de la Loi. Jusqu’à l’usure. Et à inverser la tendance des débuts : finalement, ce sont les partis flamands (le sien y compris) qui lui ont indiqué la porte de sortie. Pas les francophones…

Récit d’une démission.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct