lesoirimmo

Métiers de contact: «Cette nouvelle fermeture donne carte blanche au travail au noir»

Métiers de contact: «Cette nouvelle fermeture donne carte blanche au travail au noir»
Reuters

Mercredi en tout début d’après-midi. Dans leur salon de coiffure de Waterloo, Michele et son papa Piero attendent impatiemment les dernières mesures prises par le comité de concertation. « On va certainement devoir fermer à nouveau mais à partir de quand et pour quelle durée ? », interrogent-ils. « Mais pourquoi toujours nous ? On reçoit un client à la fois. On ouvre la porte et on a investi dans tout le matériel nécessaire. On porte un masque FFP2 en permanence. Un masque nous coûte 4 euros pièce. Depuis un an, j’ai tellement frotté mes sièges en cuir qu’ils sont usés. Je vais devoir les changer. On a déjà tellement perdu ! »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct