lesoirimmo

Vie privée: Frank Robben sera auditionné par les députés

Le patron de la Smals, l’ASBL publique qui gère l’informatique de l’Etat, est au centre des critiques.
Le patron de la Smals, l’ASBL publique qui gère l’informatique de l’Etat, est au centre des critiques.

Après avoir annoncé aux députés, le 11 mars dernier, qu’il mettait fin au projet de « Putting data at the center » dont il a indiqué avoir appris l’existence en lisant Le Soir, Mathieu Michel, secrétaire d’État à la Protection de la vie privée (MR), était à nouveau sous le feu des questions à ce sujet, ce mercredi en commission Justice. Le projet « PDC », imaginé par le SPF Bosa (Stratégie et Appui), visait, pour rappel, à « offrir une vue intégrée » sur les données des citoyens et entreprises en matière de santé, de sécurité sociale, de fiscalité ou encore de justice. Cécile Thibaut (Ecolo-Groen), François De Smet (DéFi), Nabil Boukili (PTB), ont épinglé ce projet qui n’a pas de bases légales – ou à tout le moins imprécises – et qui a échappé au Parlement, à l’exécutif et au contrôle de l’Autorité de Protection des Données. Ils ont notamment demandé au secrétaire d’État quel était son plan stratégique pour rétablir la confiance. « 

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct