lesoirimmo

Leterme ne reviendra plus, mais le CD&V garde la main

Leterme ne reviendra plus, mais le CD&V garde la main

Il y a ce que l’on sait : ni Yves Leterme ni Didier Reynders ne seront Premier ministre. L’un, parce qu’il a officiellement jeté l’éponge, dimanche, poussé vers la sortie de toutes parts. L’autre, parce que plusieurs partis de la majorité, PS en tête, n’en veulent pas – officiellement parce qu’il devra, lui aussi, se justifier devant la commission d’enquête sur Fortis (lire page 3).

Puis il y a ce que l’on ne sait toujours pas : qui, au 16, rue de la Loi ? Quelle équipe gouvernementale ? Pour quel délai ? Une certitude : comme depuis un an et demi, à chaque crise, la balle est dans le camp du CD&V. Dimanche, tous les partenaires gouvernementaux attendaient les démocrates-chrétiens flamands… Le Palais aussi : seule la présidente du CD&V, Marianne Thyssen, était invitée en audience par le Roi. Et se faisait attendre…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct