ZAD d’Arlon : site nettoyé et plainte contre la police

Depuis dix jours, le site de la ZAD d’Arlon a été nettoyé et clôturé, et les arbres tronçonnés.
Depuis dix jours, le site de la ZAD d’Arlon a été nettoyé et clôturé, et les arbres tronçonnés. - J.-L. B.

Voilà dix jours, la fameuse ZAD mise en place dans l’ex-sablière de Schoppach, rebaptisée la zablière d’Arlon, était évacuée de façon inattendue par 150 policiers de la zone de police d’Arlon et de la police fédérale, alors que cette nuit-là du dimanche 14 au lundi 15, il n’y avait que neuf zadistes à l’intérieur du site.

Dix jours plus tard, l’intercommunale Idélux propriétaire de ces 30 hectares et qui veut y aménager un parc d’activités économiques n’a pas tardé à faire table rase de cette occupation illégale de la carrière. Les épicéas scolytés ont disparu sur la hauteur de la falaise, le site a entièrement été ceinturé par une clôture similaire à celle qui a été posée sur des dizaines de km pour la peste porcine africaine, barbelés en plus, le bas du site a lui aussi été rasé de ses arbrisseaux et les cabanes et autres constructions des zadistes ont été démontées, broyées et envoyées vers divers pôles de tri.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct