lesoirimmo

L’autre racisme américain

Xiao Zhen Xie est devenue le symbole de ce que vit en ce moment la communauté asiatique aux États-Unis.
Xiao Zhen Xie est devenue le symbole de ce que vit en ce moment la communauté asiatique aux États-Unis. - Dennis O’Donnell/Twitter

Le 17 mars dernier, en plein jour, sur une des artères les plus fréquentées de San Francisco, un homme blanc de 39 ans nommé Steven Jenkins a violemment et gratuitement agressé Ngoc Pham, 83 ans, un survivant des camps de concentration vietnamiens exilé en Californie. Après l’avoir roué de coups, il s’en est pris à Xiao Zhen Xie, 76 ans. Mais cette dernière réussit à se saisir d’un bout de bois qui traînait et à frapper à son tour l’agresseur, jusqu’à ce qu’un garde de sécurité parvienne à l’immobiliser.

Des smartphones ont capturé la fin de la scène et les images des visages tuméfiés des victimes ont tourné en boucle sur tous les sites américains. Bien malgré eux, Ngoc Pham et Xiao Zhen Xie sont devenus les symboles de ce que vit en ce moment la communauté asiatique aux États-Unis.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct