AstraZeneca doit «rattraper» ses retards de livraisons à l’UE avant d’exporter, selon Ursula von der Leyen

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen.
La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen. - Photo News

Le laboratoire suédo-britannique AstraZeneca doit «rattraper» ses importants retards de livraison de son vaccin anti-covid aux Vingt-Sept avant d’exporter hors de l’UE des doses qui y sont produites, a averti jeudi la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen à l’issue d’un sommet en visioconférence.

Le mécanisme de contrôle des exportations de vaccins, durci mercredi par Bruxelles, vise notamment à ce que «les entreprises honorent leurs contrats avec l’UE avant d’exporter ailleurs dans le monde», a souligné la chef de l’exécutif européen. AstraZeneca, qui n’a livré aux Européens que 30 des 120 millions de doses promises au 1er trimestre «doit rattraper son retard avant de pouvoir exporter à nouveau».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct