Au point mort, la fin du changement d’heure entre casse-tête et désintérêt européen

Au point mort, la fin du changement d’heure entre casse-tête et désintérêt européen

Des millions de personnes ont répondu et sont d’avis qu’à l’avenir c’est l’heure d’été qui devrait être tout le temps la règle, et nous allons le faire rapidement ». En 2018, Jean-Claude Juncker, alors président de la Commission européenne, était catégorique : les pays de l’Union européenne en auront bientôt fini avec le changement d’heure. Quatre ans plus tard, force est de constater, malgré l’enthousiasme de l’ancien président de la Commission, que le dossier est au point mort. Si Conseil européen et Commission se renvoient la balle et que certains interlocuteurs qui ont suivi la saga de près blâment la pandémie et le Brexit, qui ont retardé les discussions, d’autres affirment tout simplement que les institutions ne se sont tout bonnement pas emparées du dossier, plutôt par désintérêt. Et n’ont pas communiqué sur le sujet, laissant de nombreux citoyens un peu perdus, en cette année 2021 : la nuit du samedi 27 au dimanche 28 mars marquera-t-elle le dernier changement d’heure ? Il est très probable que non.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct