lesoirimmo

Une trentaine de militaires belges liés à l’extrême droite

Une trentaine de militaires belges liés à l’extrême droite
Photo News.

Coup de tonnerre au sein de la 13e demi-brigade de la Légion étrangère implantée à La Cavalerie, dans l’Aveyron. L’un de ses soldats, Lucas M., a été exclu de son unité pour appartenance au néonazisme. Une vidéo dévoilée par Médiapart ne laisse aucune place au doute. Il y réalise, au sein du camp, un salut hitlérien sur un fond sonore d’hymne franquiste. Alors qu’un autre légionnaire met la main sur son cœur, Lucas M. s’approche de lui, s’empare de son bras et le brandit vers le haut pour un nouveau salut nazi.

L’enquête menée par Médiapart dévoile la présence d’une cinquantaine de militaires aux convictions néonazies au sein de l’armée française. Salut hitlérien, pose devant des drapeaux de croix gammée, messages à la gloire de la Waffen-SS ou du franquisme, ils affichent clairement leurs opinions sur les réseaux sociaux. « Les quelques profils révélés et qui sont toujours en activité seront lourdement sanctionnés », a annoncé le ministère français des Armées.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct