Marie-Martine Schyns succède à Marie-Dominique Simonet

 Marie-Martine Schyns succède à Marie-Dominique Simonet

Il aura fait vite, tout de même. Averti il y a une dizaine de jours de l’état de santé de Marie-Dominique Simonet, Benoît Lutgen s’était engagé à garder le secret jusqu’à jeudi, quand la ministre de l’Enseignement a rendu publique son offre de démission. Jeudi soir, le président du CDH a alors pu démarrer ses consultations en vue de lui trouver un remplaçant. Au total, l’affaire aura été emballée en vingt-quatre heures.

Dans nos éditions de ce samedi, nous évooquions le nom de Joëlle Milquet comme possible remplaçante de Marie-Dominique Simonet. En dépit des démentis très énergiques qu’elle a fait diffuser samedi matin, l’ancienne présidente du CDH était bel et bien pressentie pour prendre le relais de l’enseignement. C’était le scénario proposé par Benoît Lutgen lui-même et celui-ci se discutait en haut lieu, jeudi soir.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct