lesoirimmo

Coronavirus: les patients hospitalisés aux soins intensifs sont plus jeunes

Entre le 19 et le 25 mars, il y a eu en moyenne 226,6 admissions à l’hôpital par jour pour cause de coronavirus, soit une augmentation de 22% par rapport à la période de référence précédente. Au total, 2.492 personnes sont encore hospitalisées en raison du Covid-19, dont 651 patients traités en soins intensifs.
Entre le 19 et le 25 mars, il y a eu en moyenne 226,6 admissions à l’hôpital par jour pour cause de coronavirus, soit une augmentation de 22% par rapport à la période de référence précédente. Au total, 2.492 personnes sont encore hospitalisées en raison du Covid-19, dont 651 patients traités en soins intensifs. - AFP

La troisième vague en cours semble déferler davantage sur des patients plus jeunes, plus exposés aujourd’hui aux formes sévères du covid nécessitant une hospitalisation, voire un séjour aux soins intensifs. Le cri d’alarme a été lancé sur France Inter il y a quelques jours par l’infectiologue Karine Lacombe, cheffe de service à l’hôpital Saint-Antoine à Paris, qui décrit un « changement de visage de l’épidémie » dû à la virulence et à la contagiosité accrues du variant anglais.

Un constat relayé également sur Twitter par Aurélien Rousseau, directeur de l’Agence régionale de Santé Ile-de-France : « Les réanimateurs rapportent de plus en plus de cas de malades jeunes sans comorbidité entrant en réanimation. Le covid n’est pas que l’histoire des plus fragiles ou des plus âgés, c’est notre histoire à tous. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct