lesoirimmo

La France n’a rien fait pour empêcher le génocide des Tutsi

La publication du rapport pourrait marquer un tournant dans la relation entre la France et le Rwanda, empoisonnée depuis plus de 25 ans par de violentes controverses.
La publication du rapport pourrait marquer un tournant dans la relation entre la France et le Rwanda, empoisonnée depuis plus de 25 ans par de violentes controverses. - afp

On le savait depuis longtemps mais cette fois les responsabilités politiques et militaires françaises sont clairement établies dans un rapport « accablant ». A la demande du président Emmanuel Macron, 14 historiens ont épluché durant deux ans les archives secrètes françaises (politiques et militaires) avant, pendant et après le génocide rwandais de 1994. Et leurs conclusions sont sans appel.

Avec, au centre de la machine infernale, le rôle joué par François Mitterrand, accusé, avec son cercle proche d’avoir soutenu « aveuglément » un régime raciste, corrompu et violent, en dépit de toutes les alertes lancées depuis Kigali, Kampala, Bruxelles et Paris. « La France est demeurée aveugle face à la préparation du génocide des Tutsi du Rwanda de 1994 et porte des responsabilités lourdes et accablantes dans la tragédie », assène dans ses conclusions la commission présidée par Vincent Duclert.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct