lesoirimmo

L’islamo-gauchisme, l’université et nous

Les militants «woke» veulent éveiller les esprits à l’existence des discriminations restées invisibles.
Les militants «woke» veulent éveiller les esprits à l’existence des discriminations restées invisibles. - Photo News

Nous consacrons dans nos colonnes un dossier à l’empreinte réelle ou non de l’« islamo-gauchisme » sur l’université. Islamo-gauchisme  : ce terme péjoratif popularisé notamment par l’extrême droite est désormais plaqué sur un courant d’idées venu des Etats-Unis et baptisé « woke ». Un militant « woke » veut éveiller les esprits à l’existence des discriminations restées invisibles, qu’elles aient trait au genre, au racisme ou au sexisme. Noble projet qui, s’il ne se confondait à l’occasion avec le dogmatisme et la censure, devrait nous rassurer.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct