Achat massif de livres: un premier bilan positif

89% des librairies indépendantes ont bénéficié des achats massifs offerts aux bibliothèques et CPAS.
89% des librairies indépendantes ont bénéficié des achats massifs offerts aux bibliothèques et CPAS. - Mathieu Golinvaux.

Près d’un an après avoir été suggéré par un secteur du livre mis à genoux par le premier confinement, quelles leçons peut-on tirer de l’« achat massif de livres » décidé fin mai 2020 par le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour venir en aide à la chaîne belge du livre ? Pour mémoire, un million d’euros avaient été consacrés à ce plan d’achats, pour moitié au bénéfice des bibliothèques publiques, pour moitié au bénéfice des CPAS et des associations de terrain travaillant avec les publics éloignés de la lecture (écoles de devoir, formations pour adulte, lecture en prison et IPPJ, homes, crèches, etc.) Car l’idée était double : à la fois générer des revenus dans les différentes strates de la chaîne belge du livre, qui avait été mise à sec par le confinement, et d’autre part promouvoir la lecture – en particulier auprès des publics qui en étaient le plus éloignés – dans une période où la culture était à 100 % sous cloche.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct