Coronavirus: ceux qui aiment (l’absurde) prendront le train (pendant les vacances)

Coronavirus: ceux qui aiment (l’absurde) prendront le train (pendant les vacances)
Photo News.

C’est l’illustration parfaite des absurdités auxquelles mène l’usage des arguments sanitaires pour tenter de résoudre d’autres problèmes. Ou quand le confinement suscite des problèmes collatéraux bien compliqués à traiter en toute logique. Dans ce cas-ci, c’est à la SNCB de se débrouiller avec la patate chaude que le comité de concertation (Codeco) a refilée au ministre fédéral de la Mobilité qui l’a refilée à l’opérateur ferroviaire qui va le refiler à ses agents qui vont la faire appliquer aux usagers…

On devrait apprendre, ce mardi, comment la SNCB va organiser cette nouvelle trouvaille du Codeco dans la lutte contre le covid-19 et ses variants du 3 au 18 avril (vacances de Pâques) dans les « trains avec une destination touristique : en occupant uniquement les places à côté de la fenêtre, à l’exception des enfants jusqu’à l’âge de 12 ans accomplis qui peuvent prendre place à côté des adultes qui les accompagnent. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct