lesoirimmo

L’architecte Constantin Lodzia-Brodzki s’en est allé

L’homme a été une référence de l’architecture belge.
L’homme a été une référence de l’architecture belge. - D.R.

Une forte tête, un homme autoritaire qui avait son point de vue et qui n’hésitait jamais à le réciter haut et fort, même devant les plus puissants, quitte à s’attirer des antipathies. Il y avait un peu de tout ça chez Constantin Lodzia-Brodzki, décédé dimanche à l’âge de 96 ans.

Né en 1924 (à Rome) d’un père polonais et d’une mère belge, il s’installe avec sa famille en Belgique juste avant le début de la Seconde Guerre mondiale. Très vite, il deviendra une figure de l’architecture moderne en Belgique, et notamment du « brutalisme », un style qui met en avant le caractère brut du béton et l’absence d’ornements.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct