lesoirimmo

Hernie discale: une technique pour limiter les douleurs post-opératoires

Hernie discale: une technique pour limiter les douleurs post-opératoires

C’est une petite révolution dans le monde de la neurochirurgie. Depuis décembre dernier, le CHR de la Citadelle à Liège est devenu l’un des seuls centres en Belgique (et le seul en Fédération Wallonie-Bruxelles) à pratiquer l’endoscopie rachidienne mini-invasive, une intervention chirurgicale qui bouleverse le traitement des pathologies lombaires telles que les hernies discales. « Habituellement, lorsqu’on opère une hernie discale, on effectue des incisions entre 4 à 5 cm, qui nécessitent d’ouvrir des muscles puis l’os ainsi que le ligament qui protège la racine nerveuse que l’on souhaite décomprimer. C’est une intervention relativement lourde. Avec l’endoscopie rachidienne mini-invasive, on incise 8 mm et on utilise les cavités naturellement ouvertes de la colonne dans lesquelles on glisse une caméra équipée de petits instruments. Une fois qu’on a atteint la zone à soigner, on procède à la dissection du morceau de disque qui comprime la racine nerveuse, sans provoquer de délabrement musculaire ou osseux sur notre passage 

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct