Friches industrielles: des budgets complémentaires pour les chancres

Cent millions ont été prévus pour réhabiliter 130 sites wallons.
Cent millions ont été prévus pour réhabiliter 130 sites wallons. - Sogepa.

Au sud du pays, les friches industrielles ne sont plus considérées comme un fardeau mais de plus en plus comme une opportunité. C’est que la Région commence à manquer de terrains économiques de grande envergure, ceux de plus de 15 hectares. Ensuite, les besoins en logements restent grands et la densification des villes est à l’agenda. Enfin, sous l’influence de l’Europe, la Région envisage un arrêt de l’artificialisation des terres agricoles en 2050 avec un premier objectif en 2025. Actuellement, 11 km2 de sols sont bétonnés chaque année. Recycler les terrains devient incontournable.

Mais, il y a un hic. De telles reconversions coûtent très cher et réclament des années. Il faut se rendre maître du foncier, en négociant avec les propriétaires et en leur rappelant leurs obligations, caractériser la pollution du sol, déterminer si le bâti vaut ou non la peine d’être sauvegardé, décrocher les permis, procéder aux travaux, définir un projet de réaménagement futur, trouver des investisseurs…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct