Comment les épidémies ont façonné les villes

Comment les épidémies ont façonné les villes

L’histoire des maladies a toujours été intrinsèquement liée à celle de l’urbanisme et de l’architecture. Les épidémies ont contribué à modeler, voire à détruire nos villes pour mieux reconstruire notre habitat, et ce dès l’Antiquité. Car l’aménagement de l’environnement – naturel ou bâti – a toujours fait partie de l’arsenal des réponses, aux côtés des interventions sur le corps et de la pharmacologie.

Ce « façonnage » sanitaire des villes commence à l’Antiquité déjà, sous l’impulsion d’une assertion d’Hippocrate, qui imprégnera les politiques de lutte contre les épidémies au fil des siècles : « Si on est malade seul, c’est parce qu’on a mangé quelque chose de mauvais. Si on est plusieurs à être malades, c’est que l’air est mauvais. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct