Emmanuel Macron: «Ni panique ni déni»

«Croire en la responsabilité des Français, ce n’est jamais un pari».
«Croire en la responsabilité des Français, ce n’est jamais un pari». - afp

Il ne s’était plus adressé solennellement aux Français depuis des mois. Depuis, il laissait le soin à son ministre de la Santé Olivier Véran d’annoncer les moins mauvaises nouvelles et à son Premier ministre Jean Castex de prononcer les plus désagréables. Il en allait ainsi chaque semaine.

Si Emmanuel Macron s’invitait ce mercredi soir à la télévision à 20 heures, il fallait donc comprendre que la situation épidémique était devenue particulièrement préoccupante.

Mais quelle formule allait-il trouver pour annoncer un nouveau tour de vis, lui qui, il y a un mois, promettait assez imprudemment pour la mi-avril le retour à une vie « plus normale » ? Remettrait-il en cause son pari de ne pas reconfiner le pays fin janvier quand les scientifiques le lui recommandaient alors ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct