Vincent Van Quickenborne sur les mesures covid illégales: «On ne lève pas les mesures»

Vincent Van Quickenborne, ministre de la Justice (Open VLD).
Vincent Van Quickenborne, ministre de la Justice (Open VLD). - Photo News

Mercredi, le tribunal de première instance de Bruxelles a jugé illégales les mesures de restriction des libertés publiques prises pour lutter contre le covid. Une décision à laquelle Vincent Van Quickenborne, ministre de la Justice (Open VLD), n’a pas manqué de réagir sur LN24 : « On ne lève pas les mesures. Ce n’est pas décidé. Les partis avaient demandé au ministère de la Justice d’arrêter de poursuivre, mais le tribunal a dit non et on va continuer à poursuivre. Il y a eu d’autres décisions, le Conseil d’Etat a décidé qu’il y avait une base légale à plusieurs reprises. Le gouvernement a décidé avec nos collègues Verlinden d’aller en appel. On essaierait de convaincre la cour d’appel de Bruxelles de prendre une décision dans les 30 jours. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct