Chronique: ces dictatures qui veulent censurer à l’extérieur de leurs frontières

Le documentaire «The Dissident», du réalisateur Bryan Fogel sur l’assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi est absent de la plupart des grandes plateformes de streaming, par crainte de froisser l’Arabie saoudite.
Le documentaire «The Dissident», du réalisateur Bryan Fogel sur l’assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi est absent de la plupart des grandes plateformes de streaming, par crainte de froisser l’Arabie saoudite. - D.R.

Vous pensiez regarder The Dissident, le documentaire de Bryan Fogel sur l’assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi ? Pas sur la plupart des grandes plateformes de streaming, en tout cas, car elles n’ont pas osé froisser l’Arabie saoudite. « Ces entreprises qui ont choisi de ne pas distribuer le film sont, selon moi, complices », dénonçait à la mi-janvier le réalisateur. Presque seule parmi ces géants, la plateforme Amazon Prime s’est distinguée en diffusant le film, du moins aux Etats-Unis. Il est vrai que Jeff Bezos est le propriétaire du Washington Post, le journal auquel collaborait le journaliste assassiné le 2 octobre 2018 dans le consulat saoudien d’Istanbul.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct