Un Flémallois renvoyé vers la cour d’assises pour des propos sur Facebook

Un Flémallois renvoyé vers la cour d’assises pour des propos sur Facebook
Photo News.

L’intéressé avait commenté un article publié sur les réseaux sociaux, en octobre dernier. Celui-ci évoquait un viol, et le trentenaire avait critiqué la manière dont la victime aurait été habillée. Ses remarques avaient suscité un tollé, et plutôt que passer à autre chose, le Flémallois avait surenchéri, devenant de plus en plus excessif et menaçant dans ses propos. Il avait fini par évoquer la tuerie d’Isla Vista, commise en Californie par Elliot Rodger, un homme fier de sa misogynie.

Les écrits publiés étaient d’une telle violence qu’Interpol les avait repérés et avait alerté les autorités policières belges. Les agents de police avaient débarqué chez le Flémallois, qui avait repris sa scolarité et termine sa dernière année d’études. Inculpé de menace d’attentats, il est resté détenu depuis lors, mais la chambre des mises en accusation lui a octroyé, ce jeudi, la détention à domicile sous bracelet électronique.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct