A Antalya, Jorre Verstraeten a suivi le bon exemple

@Belga
@Belga

Les judokas du plat pays sont déchaînés ! Après Toma Nikiforov (-100 kg) à Tachkent il y a un mois et Sami Chouchi (-81) la semaine dernière à Tbilissi, c’est Jorre Verstraeten, en -60 kg, qui a offert à la Belgique une troisième victoire en Grand Chelem en autant de tournois, ce jeudi. Le Louvaniste de l’Inter Gembloux-Wavre, nº 20 mondial et assuré d’aller aux Jeux de Tokyo, a été impérial tout au long d’une journée où il a battu successivement le Tunisien Mtiri (NC, ippon), l’Azeri Huseynov (33, pénalités), le Brésilien Takabatake (13, pénalités), le Taïwanais Yang Yung Wei (9, waza ari) et le Français Khyar (17, ippon). Lors de cet ultime combat, face au champion d’Europe 2016, Verstraeten a placé un magnifique uchi mata après une minute seulement pour remporter son premier tournoi de ce niveau.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct