La cour d’assises pour des propos sur Facebook: une première en Belgique

La cour d’assises pour des propos sur Facebook: une première en Belgique
Photo News.

Ce premier justiciable renvoyé aux assises pour des écrits sur le web avait commenté un article publié sur Facebook, en octobre dernier. Celui-ci évoquait un viol, et le trentenaire avait critiqué la manière dont la victime aurait été habillée. Ses remarques avaient suscité un tollé, et plutôt que de passer à autre chose, le Flémallois avait surenchéri, devenant de plus en plus excessif et menaçant dans ses propos. Il avait fini par évoquer la tuerie d’Isla Vista, commise en Californie par Elliot Rodger, et il avait affirmé faire partie comme lui de la communauté extrémiste Incel, les « involuntary celibate » (« célibataires involontaires »). Ce mouvement regroupe des hommes fiers de leur misogynie, qui attribuent aux femmes tous leurs malheurs et qui, pour certains d’entre eux, incitent à la violence (viol, meurtre…) à leur encontre. Plusieurs tueurs de masse se sont déclarés membres des « Incel ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct