Egypte: Le Caire s’offre un péplum grandeur nature

L’obélisque qui trône au centre de la place Tahrir vient tout juste d’être dévoilé et il fait l’objet d’une surveillance constante.
L’obélisque qui trône au centre de la place Tahrir vient tout juste d’être dévoilé et il fait l’objet d’une surveillance constante. - EPA

Golden parade. » L’intitulé du spectacle se lit déjà en grosses lettres dorées sur la place Tahrir, point de départ, ce samedi soir, d’un défilé monumental. Vingt-deux momies royales quittent le musée historique des antiquités, accolé à ce giratoire iconique du centre de la capitale, pour rejoindre le musée de la Civilisation, un complexe consacré à l’histoire de l’Égypte situé dans le quartier du Vieux Caire.

« Ce sera comme une procession du temps des pharaons, » promet-on du côté du ministère des Antiquités et du Tourisme, tout en refusant d’en souffler davantage « pour ne pas gâcher la surprise ». Mais il n’y avait bien plus que la date pour maintenir encore ce faux suspense. Au fil de plus de quatre mois de préparatifs, des fuites savamment orchestrées ont donné un avant-goût de ce son et lumière géant au bord du Nil.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct