Argent de poche: comment les banques ciblent les jeunes

Les ados étant tous équipés d’un smartphone, certains établissements misent beaucoup sur l’app, qui fait désormais presque systématiquement partie du package.
Les ados étant tous équipés d’un smartphone, certains établissements misent beaucoup sur l’app, qui fait désormais presque systématiquement partie du package. - Photo News.

Une nouvelle offre bancaire débarquera prochainement sur le marché belge. La start-up UPY lancera ses premiers comptes bancaires mi-mai, avec une spécificité : ils seront destinés aux jeunes de plus de 10 ans. Un public désormais largement équipé de smartphones et qui, comme ses aînés, réalise de plus en plus de paiements par voie électronique. L’argent de poche n’échappe pas à la règle. Au placard la bonne vieille tirelire en porcelaine, c’est désormais par virement bancaire que ça se passe. Une tendance qui n’a évidemment pas échappé au monde financier en général. UPY ne sera donc pas seule à jouer sur ce créneau. La plupart des banques soignent déjà avec la plus grande attention cette clientèle pourtant peu dépensière et donc peu rentable. « Ce sont nos clients de demain », nous glisse le porte-parole d’un établissement.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct