lesoirimmo

Cultures numériques: «SUB» chez iMAL, une évasion dans l’obscur

«SUB» de Kurt Hentschlager.
«SUB» de Kurt Hentschlager. - Bruno Klomfar

Vivre l’expérience de SUB c’est d’abord accepter de se déshabiller de nos habitudes. Téléphone portable au vestiaire, vue réduite à néant ou presque. On se sent tout nu. Vulnérable. S’aventurer dans l’œuvre de l’artiste autrichien Kurt Hentschläger exige d’abandonner tout repère. Absorbé par l’obscurité, notre corps est à l’affût de la moindre sensation, du moindre indice. Un flash nous dévoile quelques colonnes. Rassuré, nous pouvons enfin nous mouvoir dans cet espace. Mais bien vite les lumières s’estompent, elles ne sont plus que de vagues ombres dansant au rythme d’un univers sonore étrange. Tantôt rassurant, tantôt inquiétant, il réveille nos pensées, les bouscule. Abandonnés à nous-même, sans nos gris-gris numériques, nous ne pouvons échapper au présent. Le temps se dilate.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct