Pays-Bas: Mark Rutte sous pression, c’est le chaos politique

Mark Rutte l’a échappé belle lors du vote de la motion de défiance. Mais il reste très fragilisé.
Mark Rutte l’a échappé belle lors du vote de la motion de défiance. Mais il reste très fragilisé. - AFP

Tout a commencé avec une simple photo… Le 25 mars dernier, la ministre de l’Intérieur Kajsa Ollengren apprend que son test au covid-19 est positif. Elle quitte alors à toute vitesse une réunion à La Haye au cours de laquelle, en tant que formatrice du prochain gouvernement, elle devait rencontrer le Premier ministre sortant Mark Rutte. Dans la précipitation, elle rassemble ses pochettes et sa paperasse, puis se dirige vers sa voiture de fonction. Manque de chance pour elle, posté à l’entrée, un photographe de presse saisit le moment.

En regardant de plus près, il se rend rapidement compte qu’en zoomant un peu, on distingue parfaitement des notes confidentielles sur les négociations en cours depuis les législatives de mars. Quelques heures plus tard, le cliché est dans tous les médias du pays et fait l’effet d’une bombe.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct