lesoirimmo

Une crise atypique: le chômage reste contenu et les difficultés de recrutement persistent

Entre le 1er janvier et le 31 décembre 2020, l’emploi wallon n’aurait reculé que de 4.200 unités, selon les premières estimations.
Entre le 1er janvier et le 31 décembre 2020, l’emploi wallon n’aurait reculé que de 4.200 unités, selon les premières estimations. - Photo News.

La crise économique de 2020 est tout à fait particulière : l’activité, en effet, a été mise partiellement à l’arrêt par décision des autorités, qui ont pris des mesures de soutien d’une ampleur sans précédent, notamment le chômage temporaire ou le droit-passerelle pour les indépendants. Et les évolutions du marché du travail ont été bien différentes de celles enregistrées lors des récessions de 2009, après la crise financière, et de 2012-2013, lors de la crise des dettes souveraines en zone euro.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct