lesoirimmo

Tour des Flandres: Kasper Asgreen, tout sauf une surprise

Tour des Flandres: Kasper Asgreen, tout sauf une surprise
Belga

Les leçons du cyclisme sont parfois rébarbatives, car elles rejoignent très souvent des conclusions déjà tirées à maintes reprises. Celle, par exemple, de prétendre que le Grand Prix de l’E3 à Harelbeke ne ment jamais est un euphémisme du même acabit que de dire qu’il est le « petit Tour des Flandres. » Comme son ancien équipier Niki Terpstra, lui-même grand rouleur, le Danois Kasper Asgreen n’est pas descendu de son nuage depuis huit jours. Il avait conclu, l’autre vendredi, un travail d’équipe d’envergure dessiné dans le Molenberg.

« Un coup d’état », ainsi que l’avait précisé Patrick Lefevere dans nos colonnes. Un coup d’état qui n’avait échappé à personne. Or, c’est encore dans cette côte dont l’approche est compliquée en amont, car la route s’y rétrécit comme le goulot d’une bouteille, que le Danois a pris les commandes du peloton jusque-là en poursuite groupée derrière l’échappée du jour.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct