Le rideau tombe sur la division smartphone de LG (2)

Jadis considéré comme un pionnier du système d'exploitation Android, LG avait au début des années 2010 collaboré avec Google sur la série Nexus.

Mais le groupe a eu toutes les difficultés du monde à faire décoller ses ventes, notamment parce qu'il est arrivé en retard sur le marché et qu'il a subi la concurrence féroce de rivaux chinois comme Huawei.

Il a longtemps été classé parmi les dix premiers producteurs de smartphones au monde. Mais à en croire la société spécialisée Counterpoint, la dernière fois qu'il a eu une part de marché de 3% ou plus remonte au deuxième trimestre 2018.

Cela fait 23 trimestres consécutifs, soit depuis 2015, que la division smartphones de LG est dans le rouge, pour une perte totale cumulée de cinq trillions de won (3,8 milliards d'euros) à la fin de l'année dernière.

La division "n'a pas réussi à produire des résultats" sur fond de "compétition accrue sur les prix entre les différents concurrents sur le marché du smartphone d'entrée de gamme", a expliqué LG dans un communiqué.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct