Les autotests disponibles dès mardi: comment ça fonctionne? (vidéo)

Les autotests disponibles dès mardi: comment ça fonctionne? (vidéo)
Belga

La Chambre a approuvé jeudi dernier en séance plénière une proposition de loi relative aux tests antigéniques et à l’autotesting. Ce texte, déposé par la majorité Vivaldi, abroge l’interdiction de mise à disposition des pharmacies agréées des tests antigéniques rapides, à la suite de l’arrêté royal en ce sens publié jeudi dernier.

Pour le moment, deux autotests ont été validés par l’AFMPS (Agence fédérale des médicaments et des produits de santé), ceux développés par les firmes Roche et Biosynex, a précisé le ministre.

Les officines seront fournies en autotests à partir du 6 avril. Les personnes bénéficiant de l’intervention majorée (BIM) ne devront payer qu’un euro. Le remboursement, dont la mise en œuvre est prévue à partir du 12 avril, sera toutefois limité à deux fois par semaine par membre du ménage. Pour les autres, il faudra débourser entre 5 et 10 euros, le prix final n’étant pas encore connu.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct