Météo: le retour du gel, la crainte des jardiniers et des cultivateurs

Ce que craignent surtout les viticulteurs wallons, ce sont les gelées nocturnes entre les 5 et 10 mai, les fameux saints de glace.
Ce que craignent surtout les viticulteurs wallons, ce sont les gelées nocturnes entre les 5 et 10 mai, les fameux saints de glace. - Dominique Duchesnes.

Un peu rude, le retour à la réalité. Normal pourtant puisque le printemps n’en est qu’à ses prémices. Plus rapidement qu’il ne faut pour le dire, les 25 degrés de la semaine dernière ont cédé leur place ce week-end à quelques degrés au-dessus de zéro et à des chutes de neige par endroits. Pire, l’IRM prévoit même de faibles gelées durant la nuit dans certaines régions du pays pour les jours à venir. Ce qui n’est pas sans éveiller certaines craintes chez les pépiniéristes, jardiniers et cultivateurs.

Pas question de laisser dehors les pivoines, hortensias ou azalées en pot. Et lorsqu’elles sont en pleine terre, il est préférable de les couvrir. Au potager, pas question de commencer à repiquer mieux vaut attendre la fin des coups de froid ou mettre en serre à minimum 3 degrés. Quant aux arbres fruitiers, certains ont déjà leurs fleurs écloses. Avec le gel printanier, elles risquent de brûler. C’est le risque que courent notamment les viticulteurs.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct