Boucle du Hainaut: le temps long de la réflexion

Les riverains, hostiles, ont déjà envoyé 22.000 courriers s’opposant au projet, dont 885 suggestions de tracé alternatif.
Les riverains, hostiles, ont déjà envoyé 22.000 courriers s’opposant au projet, dont 885 suggestions de tracé alternatif. - Pierre-Yves Thienpont.

Willy Borsus (MR) disposait de 90 jours pour se prononcer sur le dossier introduit par Elia, le gestionnaire du réseau de transport d’électricité à haute tension : une demande de modification du plan de secteur pour implanter la Boucle du Hainaut, une ligne de à 380 kV de 85 km entre Avelgem en Flandre et Courcelles, à travers le Hainaut. Elia souhaite obtenir la définition d’un périmètre de réservation de 200 mètres de large où implanter cette infrastructure.

Nous y voilà ! Mais le ministre wallon de l’Aménagement du territoire ne se prononcera pas en ce début du mois d’avril. Le délai octroyé par la législation régionale est dit « d’ordre ». Il est donc facultatif. A ce stade, Willy Borsus est loin de disposer de tous les éléments utiles à la prise de décision.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct