Noé Preszow nous parle et on l’entend: l’écoute intégrale de son premier album

Noé Preszow nous parle et on l’entend: l’écoute intégrale de son premier album

Il aura suffi d’un EP, Ça ne saurait tarder , paru l’an dernier pour que le nom du chanteur bruxellois soit sur toutes les lèvres. Surtout depuis qu’en France – où il est signé sur le très recherché label Tôt Ou Tard –, il a gagné le prix des radios publiques francophones, avant d’être nommé aux Victoires de la Musique dans la catégorie Révélation masculine.

Noé Preszow, qu’on a pu voir en septembre en solo en première partie du concert « déconfiné » de Yael Naim (sa collègue d’écurie) à l’église Notre-Dame de Laeken, c’est l’héritier d’une chanson française à texte qui est défendue depuis le milieu des années 90 par le label qui a révélé Fersen, Delerm et Vianney parmi tant d’autres.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct