«Beaucoup de pharmacies n’ont pas d’autotests» : un succès mitigé pour le premier jour de vente

«Beaucoup de pharmacies n’ont pas d’autotests» : un succès mitigé pour le premier jour de vente

Les premiers autotests contre le coronavirus sont vendus depuis mardi matin par les pharmaciens. Dans la pharmacie Medi-Market d’Evere, où un événement presse était organisé, il n’y a pas eu de ruée sur les autotests. Dans d’autres pharmacies, même constat : pas d’assaut sur les tests.

« Nous avons vendu quelques tests depuis notre ouverture à 8 h 30 », a expliqué Oliver Laporta, responsable des pharmacies de Medi-Market. « Heureusement, ce n’est pas une ruée ». Selon le CEO de Medi-Market, Yvan Verougstraete, il est difficile de prévoir si les Belges se jetteront sur ces tests ces prochains jours. « Il y a une demande certes. Nous recevons depuis des semaines déjà des demandes de patients sur les autotests. Difficile de savoir si ces autotests seront un produit d’usage quotidien ou si les gens se feront tester régulièrement. Il faudra encore attendre quelques semaines pour en savoir plus. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct