Un monde à l’arrêt, entre le décalage, l’attente et l’angoisse

Peter H. Waterschoot, de la série «Sunset Memory».
Peter H. Waterschoot, de la série «Sunset Memory». - Peter H. Waterschoot

C’est un moment étrange, à la lisière de la nuit. On ne sait trop s’il s’agit du crépuscule ou du petit matin. À moins que ce ne soit tout simplement l’ambiance habituelle de ces lieux feutrés, à toute heure de la journée. On y découvre des salons déserts, des chambres abandonnées ou pas encore rejointes, des couloirs un peu glauques, des fauteuils oubliés…

Durant plusieurs années, à Ostende, Bruxelles, Venise, Osaka, Berlin, Peter H. Waterschoot a photographié ces lieux impersonnels où traînent encore parfois les traces d’une présence humaine. Utilisant simplement l’éclairage des lieux, il a réalisé une série d’images étranges, à la fois douces et inquiétantes.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct