Bpost perd une nouvelle fois la tête

Le mandat d’administrateur de François Cornelis courait jusqu’en 2023.
Le mandat d’administrateur de François Cornelis courait jusqu’en 2023. - Belga.

Quelques semaines à peine après l’éviction de son CEO, Jean-Paul Van Avermaet, c’est au départ du président de son conseil d’administration qu’est confrontée bpost. C’est par un bref communiqué diffusé après la clôture des marchés, ce mardi, que l’entreprise publique a fait état du fait que « François Cornelis a décidé de démissionner de son rôle d’administrateur indépendant de bpost », le conseil d’administration affirmant « respecter » ce choix et le remerciant dans la foulée « chaleureusement pour son engagement et son dévouement. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct